Commune de Ranguevaux
Bienvenue
Météo

Météo à Rangevaux

12 °C / Nuageux
Vent: O de 22 km/h
Humidité: 82%
Auj
5/17 °C
Sam
3/16 °C
Dim
2/14 °C
Lun
2/16 °C
Calendrier
4.6. L'environnement naturel

Les Pelouses Calcaires

Depuis 2000, la Commune de Ranguevaux a conclu un partenariat avec le Conservatoire des Sites Lorrains dans le cadre d’un bail emphytéotique de trente ans, pour la protection, la gestion et la valorisation de ses 23 hectares de pelouses calcaires qui constituent des espaces naturels tout à fait remarquables.

 

Les pelouses calcaires sont localisées sur des flancs de collines ensoleillées. La nature calcaire de la roche permet une infiltration rapide de l’eau de pluie et de ruissellement, et confère ainsi une sécheresse en surface. 

Ces conditions chaudes et sèches favorisent l’existence d’insectes et de plantes d’origine méditerranéenne. Parmi celles-ci, vous pourrez avec un peu de chance observer plusieurs espèces d’orchidées sauvages rares, ainsi que l’aster amelle, ou marguerite de St Michel, espèce protégée au niveau européen. 

Un sentier de découverte de 3 kilomètres a été aménagé entre le Fond Champ de Berger et le Fond Ste Barbe, agrémenté de panneaux pédagogiques, pour vous permettre de comprendre les paysages, l’histoire, la faune et la flore des lieux. 

 

  

Un pâturage animal

La réintroduction d’un pâturage animal comme mode de gestion des pelouses calcaires sur nos collines constituait un objectif de l’équipe municipale depuis plusieurs années. Ce projet est enfin devenu une réalité, puisque l’année 2005 a vu le retour des moutons à Ranguevaux.

Cette opération s’inscrit dans le cadre d’un partenariat exemplaire associant la commune de Ranguevaux, qui met à disposition ses 23 hectares de terrains, et le Conservatoire des Espaces Naturels de Lorraine, qui assure la gestion du pâturage.

  

 

 

Les Forêts 

Les forêts constituent une autre richesses paysagère de Ranguevaux, puisqu’elles couvrent environ 750 hectares du territoire communal. Les 160 hectares de forêt communale font l’objet d’une gestion rigoureuse dans le cadre d'un plan de gestion approuvé pour 20 ans en collaboration avec l’O.N.F.

Les effets du réchauffement climatique ayant conduit en 2020 à l'abattage de 17 hectares de résineux détruits par le scolyte, une campagne de replantation a été entreprise sur plusieurs années pour reconstituer la forêt avec des essences variées et plus résistantes.